Forum ILP 2021 : du 31 mai au 4 juin.

Che-è-r-e-s collègues,
Le Forum ILP 2021 rassemble nos communautés travaillant sur l’interaction lumière matière. A travers une physique commune appliquée à des échelles différentes, chaque communauté développe des compétences expérimentales et des outils de modélisation et simulation numérique intéressantes pour les autres communautés. Le forum est l’unique occasion pour ces communautés d’échanger sur leurs avancées à l’échelle nationale. Les thèmes abordés balayent les différentes thématiques de recherche des équipes des GDR LEPICE-HDE, GDR ACO-CHOCOLAS, GDR UP, et GDR APPEL:

  • Interaction laser-plasma
  • Source de rayonnement par laser
  • Lasers énergétiques et ultra-intenses
  • Phénomènes ultra-brefs
  • Accélération par laser
  • Matière dense et chaude
  • Fusion laser
  • Physique atomique des plasmas chauds
  • Astrophysique de laboratoire
  • Chocs par laser

Format : Lundi 31 mai,  après midi / soirée :  accueil et exposés. Mardi 1 juin, mercredi 2 juin, jeudi 3 juin,  matinée et après midi / soiréé : exposés et/ou séances posters, tables rondes, discussions. Vendredi 4 juin, matinée : exposés,   départ dans l’après midi.

Les GDRs organiseront pour leurs communautés des tables rondes et discussions durant les après midis.

Thèmes: Interaction laser-plasma (du régime des intensités « modérées » jusqu’à la « UHI ») Source de rayonnement par laser Lasers énergétiques et ultra-intenses Phénomènes ultra-brefs Accélération par laser Matière dense et chaude Fusion laser Physique atomique des plasmas chauds Astrophysique de laboratoire Chocs par laser

Programme scientifique:  Exposés invités (30 minutes)  Présentations orales (20 minutes) Poster : appel à contributions (encore possible sous condition de votre inscription)

en préparation par le comité d’organisation.

Formation (pour les étudiants) :

Le comité d’organisation contactera les Ecoles doctorales et les formations des Masters pour faire reconnaître le FORUM ILP comme élément de formation des étudiants inscrits. Les étudiants sont priés, lors de leur inscription, d’indiquer l’intitulé et le contact de leur formation. 

Accès au site :

Adresse: Club Belambra Golfe de Lozari, 20226 Belgodère.

Un transport collectif en car sera organisé à partir de l’aeroport de Bastia pour des horaires spécifiques le 31 mai et le 4 juin.

Séjour :

Nous proposerons plusieurs forfaits pour le séjour, tous avec quatre nuitées,  quatre déjeuners et petit-dejeuners (mardi-vendredi) et quatre diners (lundi-jeudi) :

 » T  « , forfait subventionné « twin » pour chercheurs: deux personnes logées dans deux chambres individuelles, sanitaires partagées

 » T* « , forfait subventionné « twin » pour étudiants / post-docs : deux personnes logées dans deux chambres, sanitaires partagées

 » S « , forfait subventionné « single » pour chercheurs : une personne dans une chambre individuelle, sainitaire individuelle

 » A « , forfait non-subventionné pour accompagnateurs (sous réserve du contingent disponible)

Comité d‘organisation:

Paul-Edouard Masson-Laborde (CEA-DIF)

Marion Lafon (CEA-DIF)

Stefan Hüller (CPHT, CNRS, Ecole Polytechnique, Palaiseau,  GDR LEPICE-HDE)
Laurent Berthe (PIMM-ENSAM, Paris; GDR ACO-Chocolas)

Franck Lepine (ILM, CNRS, Univ. Lyon 1, Villeurbane; GDR UP)

Brigitte Cros (LPGP, U. Paris Sud, Orsay; GDR APPEL)

Le pré-enregistrement ouvrira prochainement sur Azur-Colloque

Consultez régulièrement le site du GDR LEPICE
https://www.cpht.polytechnique.fr/?q=fr/node/343 pour suivre les dernières
informations.

Informez également les jeunes chercheurs dans vos équipes. Nous comptons sur une forte participations de doctorants et post-docs.

2nd Ecole thématique à Oléron- 10-15 Octobre – 2021 –

Quatre après sa mémorable première édition, le GDR CHOCOLAS organise la seconde édition de son école thématique à Oléron au centre de la vieille Perrotine

Des cours sur tous les thèmes du GDR seront dispensés par les experts de la communauté pour former doctorants, chercheurs et ingénieurs.

Un effort particulier sera fait sur la compréhension des phénomènes physiques produits et des effets induits dans les matériaux.

De nombreux études de cas expérimentaux et numériques seront discutés avec les participants. Les derniers développements de la communauté seront aussi présentés.

Le nombre de participants sera limité à 50. Dès à présent, prenez date et restez à l’écoute de l’ouverture des inscriptions.

Mini-colloque JMC17 – Conditions extrêmes sous chocs brefs

Le GDR Aco-chocolas sera co-organisateur d’un Mini-colloque aux prochaines Journées de la Matière Condensée qui se dérouleront en distanciel du 24 au 27 août 2020 : Conditions extrêmes sous chocs brefs

Reporté en raison de la crise sanitaire, cet évènement exceptionnel permettra de réunir la communautés des chocs brefs et forts sur les questionnements de modifications de la matière en couplant des approches expérimentales et numériques. Plus d’informations sur https://jmc17.sciencesconf.org/

Surtout, cette conférence ouvrira de nouvelles perspectives de recherches et de discussions avec les autres communautés de la matière condensée.

Vous serez en vacances? C’est l’occasion de se poser et réfléchir au bord de la plage, à la campagne ou à la montagne.

Faites nous part de votre participation jusqu’au 31 mai.

@:laurent.Berthe(arobase)cnrs.fr

@:jean-pierre.guin(arobase)univ-rennes1.fr

Un PEPS pour la mécanique du futur

L’Institut des Sciences de l’Ingénierie et des Systèmes (INSIS-CNRS) a décidé de lancer l’Année INSIS intitulée « La Mécanique du futur », dont l’objectif premier est de mettre en lumière les forces des Sciences Mécaniques ainsi que leurs apports à la recherche et à l’ingénierie. A cette occasion, plusieurs évènements et actions seront organisés et vont rythmer l’année, en collaboration avec d’autres acteurs dont l’Association Française de Mécanique (AFM).


Dans le cadre de cette Année INSIS, la première action concerne cet appel à Projets Exploratoires – Premier Soutien (PEPS). Si les contributions des Sciences Mécaniques aux Sciences pour l’Ingénieur ainsi que leurs liens avec la Physique et les Mathématiques sont bien connus et visibles, leurs contributions dans d’autres domaines sont moins bien identifiées comme par exemple dans les domaines des Sciences de la Terre et de l’Univers (géologie, sismique, océanographie, sciences de l’atmosphère, exploration spatiale, etc.), des Sciences et technologies de l’information et de la communication (optomécanique, métrologie ultrasensible, etc.), des Sciences de la Vie et de la Santé (médecine, biomécanique, sport, imagerie, …), des Sciences de l’Environnement (écologie, hydrologie, gestion des déchets, etc.) et de l’Energie (bâtiment, mécatronique, etc.) ou encore des Sciences humaines et Sociales (urbanisme, architecture, etc.), etc. En se renouvelant sans cesse, en innovant, en repoussant les frontières de son savoir et de son savoir-faire, et en interagissant ainsi avec tous les champs de la connaissance, les Sciences Mécaniques contribuent à apporter des réponses aux très nombreuses questions sociétales et environnementales actuelles.

L’objectif de cet appel à projets est de soutenir (i) les interactions émergentes entre Sciences Mécaniques et d’autres champs scientifiques, (ii) les approches innovantes au cœur même des Sciences Mécaniques. Les projets proposés devront mettre en œuvre de nouvelles méthodologies, de nouveaux concepts ou protocoles, susceptibles de produire des réalisations concrètes originales ou des développements fondamentaux en rupture, contenant une prise de risque scientifique. Les projets collaboratifs et transverses impliquant des chercheurs et enseignants‐chercheurs seront bienvenus ; ils relèveront de préférence d’au moins deux équipes de recherche distinctes et complémentaires, qu’il s’agisse d’équipes d’une même unité, de deux unités différentes appartenant au même institut ou à deux instituts différents du CNRS.

Les propositions devront exposer succinctement le positionnement général, les objectifs et la démarche du projet en suivant les recommandations données sur le formulaire de candidature disponible sur le site de soumission de projets en ligne. La durée des projets sera de 1 an et le budget accordé sera de 20 k€ par projet au maximum. Cette somme sera notifiée au laboratoire CNRS du porteur et permettra de couvrir les dépenses de fonctionnement et de petits équipements en lien avec le projet.

Les porteurs des projets retenus devront participer et présenter leurs résultats à un workshop de restitution organisé au printemps 2022.

Modalités de soumission 
L’appel à projet est ouvert jusqu’au 19 février 2021 à 12h00. Les propositions devront être déposées en ligne jusqu’au 19 février 2021 à 12h00. Les résultats de la sélection finale seront communiqués fin mars
2021. Le porteur du projet doit dépendre d’un laboratoire CNRS, rattaché en principal ou secondaire à l’INSIS.

Mode de candidature :
Les candidatures devront impérativement être déposées sur l’outil SIGAP (système d’information et de gestion des appels à projets) : https://sigap.cnrs.fr/

Pour plus d’informations sur le fonctionnement du logiciel SIGAP, une aide en ligne est mise à disposition sur le site de la mission interdisciplinarité à l’adresse : http://www.cnrs.fr/mi/spip.php?article219
En cas de problème technique, contactez l’assistance SIGAP depuis votre espace « candidat » ou à l’adresse :
https://support.dsi.cnrs.fr/formulaire/default.htx?prod=6056.

Besoin d’un renseignement ? insis.peps@cnrs.fr

3rd Workshop on Studies on Dynamically Compressed Matter with X-rays – 14-15 January 2021.

Dynamic compression offers a route to extreme conditions of pressure and temperature that go beyond what is possible today by static compression. Exotic states of matter can be attained, such as Warm Dense Matter, relevant for planetary science, for the description of the interior of the planets and extrasolar planets, fundamental science, to constrain theoretical models, and energy science, for Inertial Confinement Fusion.

In more moderate conditions, dynamic compression can be used to look at the behavior of matter and materials under high strain rates that can strongly differ from the static case. This area of research also encompasses industrial processes such as laser machining or synthesis of new materials.

In the recent years shock-induced dynamic compression has witnessed a revolution thanks to the coupling of powerful lasers or other shock-generating devices to X-rays brilliant probes, opening new exciting opportunities for the scientific community.

The aim of the workshop is to gather scientists, both from the static and dynamic extreme conditions community, to discuss recent results and new scientific frontiers that can be explored thanks to this combination. This meeting is intended to inspire new projects and to offer a ground for future collaborations in view of the opening of the High Power Laser Facility at the ESRF, coupling a nsec, 100J laser to time-resolved X-ray Absorption, foreseen for September 2021 (proposal deadline 30th march 2021).

Time resolved X-ray diffraction (XRD) and X-ray imaging (XRI) coupled to dynamic compression experiments at the ESRF will be covered as well and plans for a future extension of HPLF (HPLF-II) to other X-rays techniques – XRD, XRI and X-ray emission spectroscopy – will be presented.

The main topics will cover:

– Planetary science: structure, evolution, geodynamics of planets, space impacts
– Warm dense matter: equation of state and phase diagram
– Behaviour of matter under high strain rates, comparison to static compression
– Synthesis of new materials, new chemistry
– Ab initio simulations for matter under extreme conditions

Website : https://www.esrf.eu/home/events/conferences/content/area-events/esrf-events-list/3rd-dycomax-workshop-on-studies-of-dynamically-compressed-matter-with-x-rays.html

The local organizing Committee:

Venuevia Zoom
Organisers Raffaella Torchio (chair)
Olivier Mathon 
Mohamed Mezouar 
Alexander Rack
Nicolas Sevelin-Radiguet
Michael Wulff
Scientific Committee Daniel Eakins, University of Oxford, UK
Guillaume Fiquet, IMPMC, Paris, France
Dominique Kraus, HZDR, Germany
Paul Loubeyre, CEA, France
Alessandra Ravasio, LULI, France
Assistants Claudine Roméro
Eleanor Ryan
Contactdycomax2021@esrf.fr

Atelier GDR LEPICE – Interaction Laser Matière : Etudes de la transition du solide au plasma, et applications. 26 Novembre 2020 – On Line.

Cet atelier, en collaboration avec le GDR ACO-Chocolas, est ciblé autour
de l’interaction laser solide (diélectrique et métal) et des transformations de la matière induites. Un dénominateur commun est la transition de l’état solide vers l’état plasma. Les études qui y sont dédiées sont effectuées avec des expériences et la théorie/modélisation. Les régimes d’interaction vont du domaine fs au ns, avec des intensités laser modérées.

Les thèmes identifiés et les orateurs principaux confirmés sont les suivants:

1) Dynamique électronique en phase condensée induite par laser fs et/ou
ps; génération d’harmoniques servant à sonder l’état de la matière:

  • Jean-Philippe Colombier (Laboratoire Hubert Curien, Saint Etienne),
    « Excitation électronique et auto-organisation de surface induites par
    laser ultrabref »

2) Réponse macroscopique lors de la transition (hydrodynamique avec chocs, transfert de chaleur, etc)

  • Laurent Videau (CEA DIF, modélisation) « Modélisation de l’interaction laser-matière du solide au plasma dans le code Esther

3) Ablation et endommagement laser, surface et volume des matériaux, lien avec la structuration des matériaux

  • Olivier Utéza (LP3, Marseille) « Dépôt d’énergie laser femtoseconde dans les diélectriques: Mesures et enseignements »
  • Laurent Gallais (Institut Fresnel, Marseille) (titre à préciser:expériences endommagement
  • Kévin Gaudfrin (CELIA Talence), « Ablation de la silice par double impulsion laser brève mono- et bi-chromatique »/

4) Transition de phase du solide au plasma, formation de plasma par
pre-impulsion. Applications pour la FCI/-

  • Adrien Pineau (CELIA, Talence) « Modélisation de la transition solide-plasma d’un ablateur en polystyrène dans le cadre de la fusion
  • par confinement inertiel »

5) Matière dense et chaude (« WDM »), entre solide et plasma), des calculs
ab initio DFT et QMD, et expériences

  • Fabien Dorchies(CELIA, Talence) « Mesures de la dynamique de la transition du solide au plasma par spectroscopie X femtoseconde »

Merci de vous inscrire à cet atelier par réponse à message
guillaume.duchateau@u-bordeaux.fr guillaume.duchateau@u-bordeaux.fr
et
stefan.hueller@polytechnique.edu stefan.hueller@polytechnique.edu

Si vous souhaitez contribuer à un des thèmes identifiés, vous avez la possibilité de proposer un titre pour une courte intervention.

Les détails du programme de la journée du 26 novembre 2020 seront publiés après la fermeture des inscriptions

Au vu des conditions sanitaires, nous allons privilégier la visioconférence.
Pour les collègues inscrits nous proposeronsun lien pour participer en ligne à cet atelier.  Vous pouvez organiser localement des réunions avec un nombre limité de participants pour se connecter à cette manifestation.

Nous vous prions d’organiser ces réunions locales (regroupant plusieurs personnes) d’une façon autonome;  le GDR pourrait, si vous souhaitez, contribuer à financer des repas de déjeuner ou des pauses café. Merci de contacter le GDR dans ce cas.

Les organisateurs du GDR Lepice,

Guillaume Duchateau, CELIA, Talence
Stefan Hüller, CPHT, Palaiseau